Femme victime de harcelement

Que faire en cas de harcèlement à l’école ou au travail?

Le harcèlement est devenu un fléau contre lequel grands et petits doivent lutter. Quelle que soit la forme, il est impératif de prendre des mesures. Mais comment faut-il réagir? Si votre enfant est victime de harcèlement à l’école ou si vous en souffrez au boulot, nous vous montrons ce qu’il faut faire.

Le harcèlement scolaire

Le harcèlement à l’école peut prendre plusieurs formes : il peut être physique, matériel, moral ou sexuel. Il n’est pas toujours évident pour les parents de savoir si leurs enfants sont victimes de harcèlement. En effet, ces derniers peuvent le cacher à cause de la honte ou de la peur. Pourtant, s’ils ne sont pas aidés, les conséquences peuvent être désastreuses : perte de confiance en soi, angoisse, dépression et cela peut même aller jusqu’au suicide.

La première étape c’est donc de déterminer si l’enfant est victime de harcèlement. Il pourrait refuser de répondre à une question trop directe, donc trouvez des façons plus créatives pour l’amener à se confier à vous. Une fois que le harcèlement sera confirmé, parlez-en aux responsables de l’école pour trouver une solution ensemble.

Le harcèlement au travail

Au travail, les femmes se plaignent souvent de harcèlement sexuel. Cela peut venir du supérieur hiérarchique ou des collègues. Mais il existe également le harcèlement moral qui peut pousser au burn-out et à la dépression. Si vous pensez être victime d’un harcèlement, commencez par rassembler des preuves (certificat médical, mail, message, témoignages …). Ensuite, adressez-vous à votre employeur ou supérieur si ce n’est pas lui qui vous harcèle. Dans le cas contraire, parlez aux délégués du personnel, au médecin du travail ou à l’inspecteur du travail. Ces derniers pourront certainement vous aider.

Par ailleurs, si vous estimez que le harcèlement représente un danger pour votre santé, vous pouvez rester chez vous le temps de trouver une solution.